Facebook Twitter Gplus RSS
magnify
formats

Medi-Select neemt Medivent over – detailhandel naar Medisol

Medi-Select heeft op 1 september collega opleider Medivent overgenomen. Medi-Select focust zich hiermee volledig op training, support en consultancy. Eerder dit jaar is om die reden de AEDshop als onderdeel van Medi-Select al overgenomen door Medisol uit Middelburg. Met de overname van Medivent uit Alphen aan den Rijn is Medi-Select de grootste opleider van Nederland geworden op het gebied van instructeursopleidingen zoals ALS, BLS-AED, PBLS en ILS. Medivent blijft als merknaam gehandhaafd en maakt naast haar trainingslocatie in Alphen ook gebruik van de trainingsfaciliteiten van Medi-Select in Haarlem.

Logo_medi-selectlogo_medivent

Medivent organiseerde niet alleen trainingen, maar had ook enkele detailhandelsactiviteiten opgezet. In het verlengde van de overname door Medi-Select is overeengekomen dat alle detailhandelsactiviteiten van Medivent per 1 oktober worden overgedragen aan Medisol BV uit Middelburg. Medisol is bekend van o.a. de AEDwinkel en de AEDshop, en is marktleider in Nederland op het gebied van AED’s en reanimatie-gerelateerde artikelen zoals beademingsmaskers en reanimatiepoppen. Niet alleen de webwinkel www.eerstehulpwinkel.nl wordt nu beheerd door Medisol, maar ook het importeurschap voor Actar D-fib reanimatiepoppen is overgegaan naar Medisol (www.actar.nl).

Actar logo logo-aedwinkelNL

Ook in de toekomst zullen Medi-Select en Medisol nauw met elkaar blijven samenwerken, waarbij Medi-Select zich richt op trainingsactiviteiten en Medisol op de verkoop van producten.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 
formats

Du nouveau dans l’assortiment Laerdal: les mannequins QCPR

Du nouveau dans l’assortiment Laerdal: les mannequins QCPR

resusci anne

Laerdal, un des plus grands fabricants de mannequins a entièrement renouvellé sa gamme de mannequins de réanimation avancée.

Tous les modèles Resusci Anne en Resusci Baby ont été enlevés et remplacés par une gamme toute nouvelle.

Nos expériences avec Resusci Anne QCPR

A première vue, le nouveau Resusci Anne QCPR n’est pas tellement différent de l’ancien; Anne a une nouvelle tenue et se range dans un sac ou valise bien plus pratique. La révolution se cache dans le nouveau Skillguide et Skillreporter Simpad. Nous nous en sommes rendus compte tout de suite au premier rendez-vous.

Nous avons testé le Resusci Anne QCPR full-body (corps entier). Le mannequin se laisse facilement transporter grace aux roulettes de la valise semi-rigide, contrairement à l’ancien sac de rangement avec sa toute petite poignée qui nous faisait sévèrement pencher ! La valise a une poignée de chaque côté, très pratique pour la remettre dans un véhicule coté droite ou bien gauche. Elle est dotée d’une grande fermeture éclair qui permet une ouverture totale du dessus. La tête du mannequin est bien rangée entre deux sacs d’accessoires; parfaitement “coincée”. Les valises laissent suffisamment de place de libre pour des poumons de rechange, des masques de visage ou encore un Simpad et/ou Skillguide. Rangé sous le mannequin se trouve un tapis-protège-genoux toutefois moins large que la version précédente.

Quand nous ouvrons la mallette et decouvrons Anne, nous remarquons de suite que les poumons et masques de visage sont interchangeables avec les anciens modèles. Très pratique ! Du coup nous pouvons continuer notre découverte sans nous attarder aux tests de changement des voies respiratoires ou visages, cela se fait toujours aussi facilement qu’auparavant.

Le système à sens unique pour l’air insufflé est toujours présent. L’air insufflé dans le mannequin ne ressort pas par la bouche, mais est éliminé par un tuyaux sortant vers la hanche. Laerdal a bien réfléchi à l’hygiène; les risques de contagion entre stagiaires sont minimes. Il faut bien évidement désinfecter le visage entre chaque utilisateur et l’option des protections individuelles de visage peut être envisagée également. En tous les cas: une éventuelle infection ne viendra pas des poumons d’Anne ! Quand nous regardons sous sa peau, nous remarquons que le ressort peut facilement être changé: trois ressorts sont livrés avec le mannequin afin de tester trois niveaux de résistance thoraciques différents.  De plus, nous y trouvons un emplacement pour piles (8 piles D-cel), un boitier à branchements et divers capteurs. Nous refermons la peau et décidons d’effectuer quelques compressions et insufflations.

La sensation des compressions thoraciques est très réaliste: rien à redire ! Quand nous actionnons l’option son du mannequin, nous entendons -en cas de compressions correctes- un son qui reçoit de notre part rapidement le nom de ‘petit oiseau’. Cet oiseau est pratique quand on s’exerce, mais heureusement que l’on peut également éteindre ce son afin de ne pas trop faciliter le travail. Il va de soi qu’il faut d’abord basculer la tête afin de pouvoir insuffler l’air. Il y a aussi un petit ballon pour le pouls carotidien.

Le Skillreporter Simpad

simpad

Le Resusci Anne QCPR avec Simpad de Laerdal a été conçue afin d’évaluer au mieux les performances concernant la totalité de la chaîne de survie. Et bien, nous allons le tester.

L’outil se connecte immédiatement via WIFI avec le mannequin. Grace à un bouton sur le côté, nous pouvons choisir une conncexion via bluetooth (LED bleu) ou via WIFI (LED vert). Le voyant LED clignote jusqu’à obtention de la connexion, ce qui se fait assez rapidement. Le Simpad a besoin d’environ 30 secondes pour démarrer. Pas de souci si on a des choses à sortir de la valise et à préparer avant une formation. Sur le Simpad, nous choisissons le mannequin à qui nous allons être relié. Le menu nous semble très clair. On peut surveiller sans effort jusqu’à 6 mannequins, et sans fils ! Le Simpad offre la possibilité de s’entraîner avec ou sans évaluation directe ou d’être utilisé par un formateur. La présentation graphique est soignée. Les graphiques, barres et la minuterie suivent en temps réel et en un coup d’oeuil, il est lisible si l’amplitude des compressions est correcte, si les mains sont bien positionnées et si le volume d’air insufflé est suffisant ou pas.

Il n’y a pas d’information inutile sur l’écran. Même quand nous confions le Simpad à celui d’entre nous qui se connaît le moins en informatique, il réussit tout à fait à y programmer une séance de formation. Durant la formation, nous indiquons d’une croix sur la frise le moment où le premier choc a été délivré par le défibrillateur de formation, le moment où les secours ont été appelé etc. Toute la chaîne: ça correspond relativement bien. A la fin de la séance, le stagiaire obtient une note. Cela réveille en nous notre sens de la compétition et nous faisons tous de notre mieux pour améliorer nos compétences. Les notes et comptes rendu sont enrégistrés dans la mémoire interne du Simpad. Au moment où nous effectuons ces tests, nous ne pouvons pas encore imprimer ces résultats. Toutefois, on nous promet de mettre à disposition un logiciel gratuit rapidement.

Le Simpad et le mannequin Anne ont été allumés une grande partie de la journée et le signal WIFI a émis toute la journée. L’automnomie des outils est bonne. Nous n’avons pas eu besoin d’utiliser les piles de secours et aucun des outils n’a eu besoin d’être chargé durant la journée. Il est cependant possible de continuer la formation quand le mannequin ou le Simpad sont “à plat”: à l’aide des câbles livrés à l’achat il est possible de les brancher sur votre ordinateur via le port USB. Ne trouvant pas ça très pratique, nous avons utilisé  l’adaptateur que nous avons braché directement sur secteur. Cet adaptateur n’est pas livré à l’achat.

En cas d’utilisation de plusieurs mannequins sur le même Simpad, il est conseillé d’utiliser un router. Le mannequin Resusci Bay QCPR  ne peut être branché uniquement à l’aide des câbles. Le Simpad n’ayant qu’un port, il n’est pas possible d’utiliser plusieurs mannequins Baby en même temps. Il reste toutefois 5 connexions par WIFI; donc la possibilité existe de rajouter 5 mannequins Resusci Anne QCPR en plus du mannequin Resusci Baby QCPR. Nous captons le signal WIFI sur environ 30 mètres dans une salle sans murs. Avec des murs, le signal ira certainement moins loin.

Le Skillguide

skillguide

D’accord, nous devons l’admettre: il faut un sacré investissement pour avoir le Simpad et pas tout le monde voudra le faire. Cependant, il est dommage d’attendre que le tarif du Simpad devient plus accessible pour pouvoir évaluer et débriefer de cette façon. Heureusement, Laerdal a pensé à créer un petit appareil compact pour les moins aisés d’entre nous: le nouveau Skillguide : très facile d’utilisation: un seul bouton et un écran.

Le skillguide est connecté au mannequin ‘Anne’ en branchant un câble sur son épaule. Il faut bien appuyer; pendant un moment nous pensions que ça ne marchait pas. Une fois branché, le Skillguide s’allume de suite. A l’aide du bouton unique un choix de fonctions est proposé: formation avec évaluation directe, formation ‘aveugle’ (avec évaluation après la séance) ou visualisation des résultats et appuyer longtemps permet de redémarrer et commencer une nouvelle session. Nous esayons les évaluations et sommes satisfaits du rendu. A l’aide de voyants on peut voir si les compressions sont bonnes, trop profondes ou justement pas assez. Idem pour le volume des insufflations. Il faut dire que le skillguide est situé à côté du mannequin et que nous avons sans arrêt les yeux dessus; la note est de ce fait élévée et nous avons un peu l’impression de tricher. Nous allons donc tester l’option ‘aveugle’ avec évaluation après la séance. Tout de suite la note est plus ‘fiable’ et nous recevons un compte rendu en texte avec des points à améliorer. Le Skillguide donne les renseignements voulus de façon compacte et le prix est juste. Nous le conseillons absolument !

Le logiciel PC sans fil

Afin d’obtenir la totalité des résultats d’évaluation de ce nouveau modèle de Resusci Anne QCPR, nous nous sommes connectés via bluetooth. Le logiciel PC existait déjà depuis un petit moment, mais suite à une récente mise à jour, nous tenons à le tester également. Comme indiqué précédemment, Anne offre la possibilité de connexion par bleutooth: celle-ci est nécessaire afin d’envoyer des informations vers un ordinateur. Nous appuyons sur le bouton sur le côté du mannequin jusqu’à ce qu’un voyant LED bleu clignote, ce qui signifie qu’il essaie de se connecter. Muni d’une antenne sur l’ordinateur portable, nous devons parcourir les paramétrages de celui-ci avant de pouvoir se connecter. Heureusement le logiciel propose une option “aide”. Grâce à celle-ci, nous y parvenons, toutefois moins facilement qu’avec le Simpad ! Ce qui est rassurant c’est qu’une fois que l’ordinateur portable s’est connecté une première fois au mannequin, ça se passera comme une lettre à la poste les fois d’après.

Le logiciel PC permet l’utilisation de plusieurs mannequins à la fois, cependant tous doivent être des Resusci-Anne QCPR. Même les anciens modèles à condition d’avoir la fonction “sans fil”. L’affichage du Skillguide ressemble beaucoup à celui du Simpad et il nous satisfaisait entièrement! A nouveau un graphisme soigné, un suivi en temps réel et un rapport complèt. Dommage que le logiciel PC n’existe qu’en anglais alors que le SIMPAD connaît quasiment toutes les langues européennes, dont le français. Un avantage du logiciel PC est qu’il permet d’agrandir l’écran d’affichage à l’aide d’un vidéo-projecteur. Pratique aussi que les résultats peuvent facilement être enrégistrés au format PDF

Version et options

Pour les utilisateurs qui veulent utiliser des mannequins sans évaluation en temsp réel, il existe les mannequins Laerdal First Aid. Ceux-ci n’ont pas d’électronique. Bien évidemment ils sont également dotés de la sensation réelle obtenue grâce aux récents développements de Laerdal.

Le Resusci Anne QCPR est proposé en tellement d’options qui nous préférons les expliquer clairement:

En premier lieu il y a le choix du torse das son sac ou du corps complèt dans sa valise à roulettes. Si l’on choisit le torse, une extension avec bras et jambes est possible. Il est très facile de les fixer au torse. Le sac, aussi utilisable en tant que tapis de formation est trop petit pour transporter un mannequin entier. Donc si vous complétez, il faut également prévoir une valise afin de pouvoir transporter le tout convenablement.

La plupart des utilisateurs opteron

Du nouveau dans l’assortiment Laerdal: les mannequins QCPR

Laerdal, un des plus grands fabricants de mannequins a entièrement renouvellé sa gamme de mannequins de réanimation avancée.

Tous les modèles Resusci Anne en Resusci Baby ont été enlevés et remplacés par une gamme toute nouvelle.

Nos expériences avec Resusci Anne QCPR

A première vue, le nouveau Resusci Anne QCPR n’est pas tellement différent de l’ancien; Anne a une nouvelle tenue et se range dans un sac ou valise bien plus pratique. La révolution se cache dans le nouveau Skillguide et Skillreporter Simpad. Nous nous en sommes rendus compte tout de suite au premier rendez-vous.

Nous avons testé le Resusci Anne QCPR full-body (corps entier). Le mannequin se laisse facilement transporter grace aux roulettes de la valise semi-rigide, contrairement à l’ancien sac de rangement avec sa toute petite poignée qui nous faisait sévèrement pencher ! La valise a une poignée de chaque côté, très pratique pour la remettre dans un véhicule coté droite ou bien gauche. Elle est dotée d’une grande fermeture éclair qui permet une ouverture totale du dessus. La tête du mannequin est bien rangée entre deux sacs d’accessoires; parfaitement “coincée”. Les valises laissent suffisamment de place de libre pour des poumons de rechange, des masques de visage ou encore un Simpad et/ou Skillguide. Rangé sous le mannequin se trouve un tapis-protège-genoux toutefois moins large que la version précédente.

Quand nous ouvrons la mallette et decouvrons Anne, nous remarquons de suite que les poumons et masques de visage sont interchangeables avec les anciens modèles. Très pratique ! Du coup nous pouvons continuer notre découverte sans nous attarder aux tests de changement des voies respiratoires ou visages, cela se fait toujours aussi facilement qu’auparavant.

Le système à sens unique pour l’air insufflé est toujours présent. L’air insufflé dans le mannequin ne ressort pas par la bouche, mais est éliminé par un tuyaux sortant vers la hanche. Laerdal a bien réfléchi à l’hygiène; les risques de contagion entre stagiaires sont minimes. Il faut bien évidement désinfecter le visage entre chaque utilisateur et l’option des protections individuelles de visage peut être envisagée également. En tous les cas: une éventuelle infection ne viendra pas des poumons d’Anne ! Quand nous regardons sous sa peau, nous remarquons que le ressort peut facilement être changé: trois ressorts sont livrés avec le mannequin afin de tester trois niveaux de résistance thoraciques différents.  De plus, nous y trouvons un emplacement pour piles (8 piles D-cel), un boitier à branchements et divers capteurs. Nous refermons la peau et décidons d’effectuer quelques compressions et insufflations.

La sensation des compressions thoraciques est très réaliste: rien à redire ! Quand nous actionnons l’option son du mannequin, nous entendons -en cas de compressions correctes- un son qui reçoit de notre part rapidement le nom de ‘petit oiseau’. Cet oiseau est pratique quand on s’exerce, mais heureusement que l’on peut également éteindre ce son afin de ne pas trop faciliter le travail. Il va de soi qu’il faut d’abord basculer la tête afin de pouvoir insuffler l’air. Il y a aussi un petit ballon pour le pouls carotidien.

Le Skillreporter Simpad

Le Resusci Anne QCPR avec Simpad de Laerdal a été conçue afin d’évaluer au mieux les performances concernant la totalité de la chaîne de survie. Et bien, nous allons le tester.

L’outil se connecte immédiatement via WIFI avec le mannequin. Grace à un bouton sur le côté, nous pouvons choisir une conncexion via bluetooth (LED bleu) ou via WIFI (LED vert). Le voyant LED clignote jusqu’à obtention de la connexion, ce qui se fait assez rapidement. Le Simpad a besoin d’environ 30 secondes pour démarrer. Pas de souci si on a des choses à sortir de la valise et à préparer avant une formation. Sur le Simpad, nous choisissons le mannequin à qui nous allons être relié. Le menu nous semble très clair. On peut surveiller sans effort jusqu’à 6 mannequins, et sans fils ! Le Simpad offre la possibilité de s’entraîner avec ou sans évaluation directe ou d’être utilisé par un formateur. La présentation graphique est soignée. Les graphiques, barres et la minuterie suivent en temps réel et en un coup d’oeuil, il est lisible si l’amplitude des compressions est correcte, si les mains sont bien positionnées et si le volume d’air insufflé est suffisant ou pas.

Il n’y a pas d’information inutile sur l’écran. Même quand nous confions le Simpad à celui d’entre nous qui se connaît le moins en informatique, il réussit tout à fait à y programmer une séance de formation. Durant la formation, nous indiquons d’une croix sur la frise le moment où le premier choc a été délivré par le défibrillateur de formation, le moment où les secours ont été appelé etc. Toute la chaîne: ça correspond relativement bien. A la fin de la séance, le stagiaire obtient une note. Cela réveille en nous notre sens de la compétition et nous faisons tous de notre mieux pour améliorer nos compétences. Les notes et comptes rendu sont enrégistrés dans la mémoire interne du Simpad. Au moment où nous effectuons ces tests, nous ne pouvons pas encore imprimer ces résultats. Toutefois, on nous promet de mettre à disposition un logiciel gratuit rapidement.

Le Simpad et le mannequin Anne ont été allumés une grande partie de la journée et le signal WIFI a émis toute la journée. L’automnomie des outils est bonne. Nous n’avons pas eu besoin d’utiliser les piles de secours et aucun des outils n’a eu besoin d’être chargé durant la journée. Il est cependant possible de continuer la formation quand le mannequin ou le Simpad sont “à plat”: à l’aide des câbles livrés à l’achat il est possible de les brancher sur votre ordinateur via le port USB. Ne trouvant pas ça très pratique, nous avons utilisé  l’adaptateur que nous avons braché directement sur secteur. Cet adaptateur n’est pas livré à l’achat.

En cas d’utilisation de plusieurs mannequins sur le même Simpad, il est conseillé d’utiliser un router. Le mannequin Resusci Baby QCPR ne peut être branché uniquement à l’aide des câbles. Le Simpad n’ayant qu’un port, il n’est pas possible d’utiliser plusieurs mannequins Baby en même temps. Il reste toutefois 5 connexions par WIFI; donc la possibilité existe de rajouter 5 mannequins Resusci Anne QCPR en plus du mannequin Resusci Baby QCPR. Nous captons le signal WIFI sur environ 30 mètres dans une salle sans murs. Avec des murs, le signal ira certainement moins loin.

Le Skillguide

D’accord, nous devons l’admettre: il faut un sacré investissement pour avoir le Simpad et pas tout le monde voudra le faire. Cependant, il est dommage d’attendre que le tarif du Simpad devient plus accessible pour pouvoir évaluer et débriefer de cette façon. Heureusement, Laerdal a pensé à créer un petit appareil compact pour les moins aisés d’entre nous: le nouveau Skillguide : très facile d’utilisation: un seul bouton et un écran.

Le skillguide est connecté au mannequin ‘Anne’ en branchant un câble sur son épaule. Il faut bien appuyer; pendant un moment nous pensions que ça ne marchait pas. Une fois branché, le Skillguide s’allume de suite. A l’aide du bouton unique un choix de fonctions est proposé: formation avec évaluation directe, formation ‘aveugle’ (avec évaluation après la séance) ou visualisation des résultats et appuyer longtemps permet de redémarrer et commencer une nouvelle session. Nous esayons les évaluations et sommes satisfaits du rendu. A l’aide de voyants on peut voir si les compressions sont bonnes, trop profondes ou justement pas assez. Idem pour le volume des insufflations. Il faut dire que le skillguide est situé à côté du mannequin et que nous avons sans arrêt les yeux dessus; la note est de ce fait élévée et nous avons un peu l’impression de tricher. Nous allons donc tester l’option ‘aveugle’ avec évaluation après la séance. Tout de suite la note est plus ‘fiable’ et nous recevons un compte rendu en texte avec des points à améliorer. Le Skillguide donne les renseignements voulus de façon compacte et le prix est juste. Nous le conseillons absolument !

Le logiciel PC sans fil

Afin d’obtenir la totalité des résultats d’évaluation de ce nouveau modèle de Resusci Anne QCPR, nous nous sommes connectés via bluetooth. Le logiciel PC existait déjà depuis un petit moment, mais suite à une récente mise à jour, nous tenons à le tester également. Comme indiqué précédemment, Anne offre la possibilité de connexion par bleutooth: celle-ci est nécessaire afin d’envoyer des informations vers un ordinateur. Nous appuyons sur le bouton sur le côté du mannequin jusqu’à ce qu’un voyant LED bleu clignote, ce qui signifie qu’il essaie de se connecter. Muni d’une antenne sur l’ordinateur portable, nous devons parcourir les paramétrages de celui-ci avant de pouvoir se connecter. Heureusement le logiciel propose une option “aide”. Grâce à celle-ci, nous y parvenons, toutefois moins facilement qu’avec le Simpad ! Ce qui est rassurant c’est qu’une fois que l’ordinateur portable s’est connecté une première fois au mannequin, ça se passera comme une lettre à la poste les fois d’après.

Le logiciel PC permet l’utilisation de plusieurs mannequins à la fois, cependant tous doivent être des Resusci-Anne QCPR. Même les anciens modèles à condition d’avoir la fonction “sans fil”. L’affichage du Skillguide ressemble beaucoup à celui du Simpad et il nous satisfaisait entièrement! A nouveau un graphisme soigné, un suivi en temps réel et un rapport complèt. Dommage que le logiciel PC n’existe qu’en anglais alors que le SIMPAD connaît quasiment toutes les langues européennes, dont le français. Un avantage du logiciel PC est qu’il permet d’agrandir l’écran d’affichage à l’aide d’un vidéo-projecteur. Pratique aussi que les résultats peuvent facilement être enrégistrés au format PDF

Version et options

Pour les utilisateurs qui veulent utiliser des mannequins sans évaluation en temsp réel, il existe les mannequins Laerdal First Aid. Ceux-ci n’ont pas d’électronique. Bien évidemment ils sont également dotés de la sensation réelle obtenue grâce aux récents développements de Laerdal.

Le Resusci Anne QCPR est proposé en tellement d’options qui nous préférons les expliquer clairement:

En premier lieu il y a le choix du torse das son sac ou du corps complèt dans sa valise à roulettes. Si l’on choisit le torse, une extension avec bras et jambes est possible. Il est très facile de les fixer au torse. Le sac, aussi utilisable en tant que tapis de formation est trop petit pour transporter un mannequin entier. Donc si vous complétez, il faut également prévoir une valise afin de pouvoir transporter le tout convenablement.

La plupart des utilisateurs opteront pour le mannequin QCPR standard completé par un Simpad, Skillreporter et/ou logiciel PC.

Toutefois, il reste encore d’autres possibilités:

  • Spécialement pour les défibrillateurs de formation Laerdal Trainer 2 et 3, Laerdal a développé des mannequins avec technologie ‘LINK’. Ceux-ci s’appellent QCPR AED. Ces DAE de formation vérifient le placement correct des électrodes sur le mannequin. Cette option n’est donc valable uniquement avec les défibrillateurs de formation Laerdal AED Trainer 2 et 3 en combinaison avec le mannequin QCPR-AED.
  • Il existe également une version à défibrillation manuelle. Ce sont les mannequins QCPR D. Ces mannequins ont surtout des avantages pour les utilisateurs professionnels.

Tous les mannequins Resusci Anne QCPR sont disponibles avec des voies respiratoires permettant une formation à l’intubation.

D’autres options existent en rajoutant des bras et jambes permettant la simulation de divers traumatismes.

t pour le mannequin QCPR standard completé par un Simpad, Skillreporter et/ou logiciel PC.

Toutefois, il reste encore d’autres possibilités:

  • Spécialement pour les défibrillateurs de formation Laerdal Trainer 2 et 3, Laerdal a développé des mannequins avec technologie ‘LINK’. Ceux-ci s’appellent QCPR AED. Ces DAE de formation vérifient le placement correct des électrodes sur le mannequin. Cette option n’est donc valable uniquement avec les défibrillateurs de formation Laerdal AED Trainer 2 et 3 en combinaison avec le mannequin QCPR-AED.
  • Il existe également une version à défibrillation manuelle. Ce sont les mannequins QCPR D. Ces mannequins ont surtout des avantages pour les utilisateurs professionnels.

Tous les mannequins Resusci Anne QCPR sont disponibles avec des voies respiratoires permettant une formation à l’intubation.

D’autres options existent en rajoutant des bras et jambes permettant la simulation de divers traumatismes.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 
formats

Arrêts cardiaques : les défibrillateurs automatiques doublent la survie

L’utilisation d’un défibrillateur automatique par toute personne non médecin permet à 28% des personnes en arrêt cardiaque d’arriver vivantes à l’hôpital contre 14% quand il n’y a pas de défibrillateur.

Depuis le 4 mai 2007, l’utilisation des défibrillateurs automatiques est autorisée pour toute personne non médecin et ces dispositifs ont donc commencé à être mis à la disposition du grand public dans les gares, les mairies, les lycées, les théâtres … Une étude présentée cette semaine au congrès de la Société française d’anesthésie et de réanimation à Paris et reprise par l’Agence de presse APM confirme l’intérêt de cette diffusion des défibrillateurs dans de plus en plus de lieux publics.

Entre juillet 2011 et décembre 2012, les trois quarts des 6510 arrêts cardiaques recencés par les 91 Samu-Smur participants sont survenus à domicile et moins des deux tiers en présence de la famille. Un massage cardiaque immédiat a été réalisé dans 37,8% des cas, une fois sur deux sur conseil téléphonique des professionnels de secours.

Un défibrillateur automatique était présent dans 4,5% des cas, soit 256 arrêts cardiaques. Il a été utilisé pour les trois quarts de ces arrêts cardiaques, dont 15% sur les conseils des services de secours. Dans la grande majorité des cas, l’utilisateur avait bénéficié d’une formation à l’utilisation de l’appareil. La survie a été significativement augmentée lors de l’utilisation d’un défibrillateur automatique, avec 28% de survie au moment de l’admission à l’hôpital contre 14,3% pour les arrêts cardiaques n’ayant pas bénéficié de l’utilisation d’un tel appareil. Trente jours après l’accident cardiaque, le différentiel était encore plus grand : 12,4% de personnes choquées par un défibrillateur avaient survécu contre 3,7% pour celles qui n’avaient pas de défibrillateurs à proximité. En revanche, il n’y avait pas de différence au niveau des séquelles neurologiques que les survivants aient bénéficié ou non de l’utilisation d’un défibrillateur automatique.
Bien que ces données soient encore partielles et non représentatives de l’ensemble du territoire français, « elles confirment clairement l’intérêt de la diffusion des défibrillateurs automatiques grand public, que ce soit par l’efficacité de la défibrillation précoce permise par leur mise en place ou plus indirectement par la mobilisation du public autour de la réanimation cardio-pulmonaire initiée à l’occasion de cette démarche de santé publique », a conclu Hervé Hubert, responsable du registre RéAC (Régistre électronique des arrêts cardiaques) et auteur de l’étude.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 
formats

Physio-Control nieuws: Nieuwe distributeur, prijsverlagingen en einde van de Lifepak Express

Medisol nieuwe distributeur Physio-Control

De afgelopen jaren werden Physio-Control Lifepak AED’s en accessoires (voorheen Medtronic) in Nederland door één exclusieve distributeur op de markt gebracht. Met ingang van heden is Medisol (bekend van de AEDwinkel en AEDshop) officieel distributeur geworden van Physio-Control.

Physiocontrol-Medisol

Na overleg tussen Physio-Control en Medisol zijn de volgende prijsverlagingen doorgevoerd:

  • De Lifepak CR Plus Halfautomaat wordt in prijs verlaagd van € 1750 naar € 1490,-
  • De Lifepak CR Plus Volautomaat wordt in prijs verlaagd van € 1950 naar € 1590,-
  • De Lifepak 1000 wordt maar liefst € 610 in prijs verlaagd, van € 2800 naar € 2190,-
  • De Lifepak 1000 met ECG weergave gaat € 510 minder kosten, van € 3150 naar € 2640,-

De Lifepak CR Plus halfautomaat komt hiermee te liggen op het niveau van de Lifepak Express. Er bestond al langere tijd discussie over het grote prijsverschil tussen de CR Plus en de Express. Aangezien de CR Plus nu verlaagd is in prijs, komt de Lifepak Express in z’n geheel te vervallen, deze gaat uit het assortiment. Voor hetzelfde geld ontvangt de klant nu dus een Lifepak CR Plus met draagtas, twee elektroden in plaats van één set elektroden, en een garantietermijn van 8 jaar in plaats van 5 jaar.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 
formats

Coeur : utiliser de la lumière en guise de défibrillateur

Des chercheurs proposent d’utiliser de la lumière plutôt que de l’électricité pour ranimer les cœurs victimes d’un arrêt cardiaque. Lorsqu’un cœur commence à battre de façon dangereusement irrégulière, ou peu après l’arrêt cardiaque, la solution est bien connue : le défibrillateur, qui envoie un fort courant électrique. Mais l’électricité peut causer des dommages sur les tissus ainsi que d’autres complications secondaires. Des chercheurs de l’université Johns Hopkins proposent ainsi une solution alternative et moins violente : la lumière.

Dans une étude publiée par la revue Nature Communications, des ingénieurs biomédicaux décrivent leur plan pour utiliser un logiciel de simulation du cœur afin de trouver une alternative aux chocs électriques. “L’électricité à ses effets secondaires” explique la superviseuse du projet, Natalia Trayanova. “Utiliser un défibrillateur est l’équivalent d’enfoncer une porte, car on n’a pas les clés. Cela applique trop de puissance et aucune finesse. Nous pensons qu’il est possible d’utiliser la lumière pour rebooster le cœur sans l’abîmer”. Une idée lumineuse La méthode envisagée est connue sous le nom d’optogénétique, un domaine de recherche qui existe depuis une petite dizaine d’années. Elle repose sur l’utilisation de protéines connues sous le nom d’opsines, qui réagissent à la lumière. Une fois insérées dans les cellules et exposées à un flux lumineux, elles permettent l’ouverture de canaux dans les parois. Or, c’est grâce aux canaux membranaires que les cellules cardiaques conduisent l’électricité et provoquent les battements du cœur. En injectant localement ces molécules et en les activant avec de la lumière, les chercheurs pensent donc qu’il est possible de réguler le rythme cardiaque, selon le même principe qu’un pacemaker. Modèle informatique Les chercheurs ont déjà expérimenté cette approche via un logiciel, et prévoient de l’améliorer pour connaître avec précision la faisabilité de leur technique. Ainsi, ils pourront connaître quelles cellules devront recevoir l’injection de protéines et quelle quantité de lumière est nécessaire. Selon eux, l’application pratique sur des vrais cœurs pourrait arriver dès cette décennie.”L’avantage d’utiliser un modèle numérique est de savoir à l’avance quelles expériences valent la peine d’être tentées, et ainsi faire avancer la recherche beaucoup plus vite” explique Patrick M. Boyle, membre de l’équipe. Les avantages de la technique seraient donc nombreux : moins violente, plus précise, peu gourmande en énergie. Les scientifiques imaginent déjà les pacemakers et défibrillateurs du futur qui fonctionneraient à la lumière grâce à leur technologie.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 
formats

Secouriste victime d’un infarctus

Il va falloir plusieurs mois à l’ambulancier Joseph Hardman de Detroit afin de récupérer de sa dernière intervention. Dans l’ambulance, lors de la réanimation d’une victime d’un arrêt cardiaque il a été lui-même victime d’un infarctus.

Durant le trajet Hardman s’est mis à transpirer exagérément. « J’ai senti comme une explosion dans ma poitrine » dit-il. Il se réalisait qu’il subissait lui-aussi un infarctus du myocarde. Malgré la forte douleur, il a continué à réanimer le patient dans l’ambulance.

Hardman a prévenu le chauffeur que les médecins du Detroit Medical Center devaient se tenir prêt à recevoir non pas un, mais deux victimes d’infarctus. « Si nous n’avions pas déjà été en route, je n’aurais pas survécu » dit-il.

Depuis cette intervention miraculeuse, Hardman est devenu un héros. Les médecins pensent qu’il récupèrera à 100%. Et ceci est également vrai pour l’homme qui a été réanimé par Hardman.

 

Il va falloir plusieurs mois à l’ambulancier Joseph Hardman de Detroit afin de récupérer de sa dernière intervention. Dans l’ambulance, lors de la réanimation d’une victime d’un arrêt cardiaque il a été lui-même victime d’un infarctus.

Durant le trajet Hardman s’est mis à transpirer exagérément. « J’ai senti comme une explosion dans ma poitrine » dit-il. Il se réalisait qu’il subissait lui-aussi un infarctus du myocarde. Malgré la forte douleur, il a continué à réanimer le patient dans l’ambulance.

Hardman a prévenu le chauffeur que les médecins du Detroit Medical Center devaient se tenir prêt à recevoir non pas un, mais deux victimes d’infarctus. « Si nous n’avions pas déjà été en route, je n’aurais pas survécu » dit-il.

Depuis cette intervention miraculeuse, Hardman est devenu un héros. Les médecins pensent qu’il récupèrera à 100%. Et ceci est également vrai pour l’homme qui a été réanimé par Hardman.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 
formats

Overzicht AED distributeurschappen in Nederland

De afgelopen jaren zijn er veel AED-aanbieders in Nederland bijgekomen, en aan de andere kant zijn er ook weer veel afgevallen. Daarnaast heeft niet iedere aanbieder van AED’s ook een overeenkomst met de fabrikant of importeur: In sommige gevallen worden deze merken AED niet aangeboden, maar in andere gevallen worden AED’s onderling bij elkaar ingekocht, of  via Europese distributiekanalen ingekocht.

Om weer duidelijkheid te scheppen in de actuele situatie in Nederland, hebben we het volgende overzicht voor u samengesteld, waarin de 5 grootste AED-aanbieders (exclusief de importeurs zelf) zijn opgenomen:

AED_distributeurs

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 
formats

Levensreddende drones moeten hartaanvalslachtoffers helpen

Het Duitse non-profit bedrijf Definetz wil met behulp van drones defibrillatoren naar slachtoffers van een hartaanval brengen. Dat meldt Definetz op zijn website. Het Duitse bedrijf kondigde vrijdag de Defikopter aan, een concept-drone die in samenwerking met drone-bouwer Height Tech is ontwikkeld.

Defikopter

De Defikopter vliegt met een defibrillator aan boord naar de plek van bestemming. Deze wordt bepaald door een speciale app van Definetz die op basis van gps-locatie een melding verstuurt. Het voordeel van een drone is dat het apparaat geen hinder van drukke verkeerssituaties ondervindt. Definetz is van mening dat een drone sneller ter plaatse is dan een ambulance.

De Defikopter kan een maximum van zeventig kilometer per uur vliegen en houdt dit ongeveer tien kilometer vol. In totaal zou de drone een kostenplaatje van bijna 20.000 euro krijgen. Een belangrijk obstakel voor de Defikopter is dat de Duitse wet heeft bepaald dat een drone alleen onder toezicht van een mens mag worden bestuurd. Hierdoor kan de Defikopter niet automatisch worden ingezet.

Definetz heeft niet bekendgemaakt of de Defikopter ook daadwerkelijk op de markt verschijnt.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 
formats

Reanimerende ambulancemedewerker krijgt infarct

Reanimerende ambulancemedewerker krijgt infarct

Ambulancebroeder Joseph Hardman uit Detroit zal nog maanden moeten herstellen van zijn laatste rit. Tijdens het reanimeren van een patiënt met een hartaanval werd hij in de ambulance zelf ook door een hartaanval getroffen.

Tijdens de rit begon Hardman opeens hevig te zweten. “Ik kreeg een explosief gevoel in mijn borst”, zegt hij. Toen drong het tot hem door dat ook hij een hartaanval kreeg. Hoewel hij hevige pijn had, bleef hij de patiënt in de ambulance reanimeren.

Hardman gaf aan de chauffeur door dat artsen bij het Detroit Medical Center niet één, maar twee patiënten met een hartaanval moesten opvangen. “Als we niet al onderweg waren geweest, had ik het niet overleefd”, zegt hij.

Sinds de wonderbaarlijke rit wordt Hardman als een held gezien. Artsen denken dat hij weer helemaal herstelt. Datzelfde geldt voor de man wiens leven Hardman heeft gered.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments 
formats

Defibrillator call for all soccer stadia in world

13 August 2013

Bolton

EVERY football pitch around the globe should have emergency care equipment on hand to help treat any players that suffer the same condition as    former footballer Fabrice Muamba, experts have said.

The ex-Bolton Wanderers midfielder was effectively dead for more than an hour when he collapsed following a cardiac arrest during an FA Cup match  last year.

Now researchers have said officials at games around the world should adopt a universal standard of emergency medical care. In June this year, the  emergency medical bag was sent to all of the 209 member associations of Fifa.

And the guidance on sudden cardiac arrest – the leading cause of sudden death in football – outlines “fundamental measures” to prevent a player dying from the condition, the experts said.

 
 Share on Facebook Share on Twitter Share on Reddit Share on LinkedIn
No Comments  comments